BD : 2020 année du changement ? 

L’état l’a décidé, 2020 sera l’année de la Bande dessinée, du coup de nombreuses études et articles fleurissent pour faire un état des lieux de la BD en France. 

Alors oui IndéesLesBulles ne parle pas de Franco belge mais comme beaucoup j’en ai lus pendant longtemps et suis depuis passé par le Manga et le Comics, d’où mon envie de partager mon point de vue sur ce sujet. 

Je suis tombé sur l’article de Libération écrit par Stéphane Beaujean, directeur artistique du festival de la BD d’Angoulême. Dans son article il est logiquement question de la mauvaise redistributions des bénéfices aux auteurs et du système de distribution nécessitant un bon dépoussièrage, deux points essentiels, bien que ça ne soit pas ceux ci qui me poussent à écrire cet article aujourd’hui.

 

Là où j’ai trouvé son article extrêmement intéressant, c’est dans sa comparaison des chiffres de vente de la Franco Belge face à ceux du Manga et du Comics, les deux secteurs qui ont de plus en plus le vent en poupe en France. Mr Beaujean souligne que la progression de 19% en 10 ans de la BD n’est pas uniquement due aux productions francophones puisque le Manga et le Comics connaissent respectivement une progression de 26% et de 55% quand les ventes de BD pour adultes reculent de 13,5% (-30% par exemple pour les BD patrimoniales).

 

L’auteur explique alors la mauvaise situation des auteurs de BD avec de nombreux points particulièrement intéressant que je vous laisserais découvrir en lisant l’article à cette adresse : https://www.liberation.fr/amphtml/debats/2020/01/28/bande-dessinee-l-elephant-dans-la-piece_1775797?__twitter_impression=true&fbclid=IwAR1teASFbuLcrrlm1OZPOqoLdWl6nNB20d-NeSYqLWu5mPaG5a5qLyhDv-8

 

Mais selon moi la perte de vitesse de la BD Franco Belge en France est due à un autre point essentiel que je n’ai pas encore relevé dans les articles récents sur le média. Le rapport Prix / Page est pour moi une explication essentielle.

 

Pour étayer mon point de vue, voici des comparaisons :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais prendre notre cas à Maéva et moi pour expliquer mon point de vue. Lorsque nous avons envie de lire de la BD et que nous avons le choix entre une BD f/b à 17€ pour 62 pages, un Comics à 16,50€ pour 160 pages et un Manga à 6,95€ les 192 pages notre dévolu se jette systématiquement sur un Comics ou un Manga parce qu’on en veut pour notre argent. Alors effectivement tout le monde ne raisonne pas comme ça et beaucoup vont mettre le récit en priorité pour faire leur choix, mais à l’heure où tout augmente et où le budget loisir des gens baisse sans cesse, le rapport entre le temps de lecture et le prix qu’on paye devient de plus en plus importan et voir les deux secteurs au meilleur rapports prix / pages progresser continuellement est un signe important !

D'ailleurs pour finir de s'en convaincre, il suffit de voir le tollé que peut faire chaque année l’augmentation des prix de Panini Comics sur les différents réseaux et ce rapport prix / pages y est à chaque fois mis en lumière.

 

La franco belge connait le même format depuis des décennies, un format né à un moment où Comics et manga n’étaient pas encore sur le marché ou alors de manière ultra confidentielle. Sauf qu’entre temps ces deux secteurs ont trouvé leur format qui se trouve être bien plus avantageux pour cette génération de lecteurs.

 

Selon moi le secteur doit également faire évoluer son format et s'inspirer des comics proposés en France (un format que le monde entier nous envie d'ailleurs) pour proposer un prix plus en adéquation avec son nombre de page ou alors augmenter sa pagination.

Un exemple récent prouve d’ailleurs que c’est possible et son nom n’est autre que « Il faut flinguer Ramirez » scénarisé et dessiné par Nicolas Petrimaux un auteur français et publié par Glénat et proposé à 19,95€ pour 144 pages. Cet hybride entre Comics et Franco belge a été un carton total aussi bien au niveau des ventes que des critiques.

La BD française devra changer radicalement son mode de fonctionnement que ce soit au niveau des éditeurs, des distributeurs voir même des libraires mais aussi changer légèrement son format pour se montrer un peu plus compétitives face aux concurents mondiaux qui inondent de plus en plus le marché.

  Franco Belge  

17€ / 62 pages

15,95€ / 56 pages

15,95€ / 56 pages

  Comics  

17€ / 120 pages

16,50€ / 160 pages

15€ / 112 pages

  Manga  

6,90€ / 192 pages

6,95€ / 192 pages

6,60€ / 196 pages

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now