Article

                                       H1 comics 

Vous êtes peut être passé à côté de l’annonce mais un éditeur a fait sa révolution aux états unis en annonçant la création d’un univers comics partagé. Cet éditeur n’est autre qu’Humanoids la branche américaine des Humanoïdes Associés, l’éditeur français de BD.

Vous allez me dire « Ouai bof, encore un éditeur de plus » mais je vais vous expliquer pourquoi, selon moi, il va falloir surveiller leurs productions.

 

 

 Les Humanoïdes Associés : 

Les Humanoïdes associés, est une maison d'édition de bandes dessinées créée en décembre 1974 par Mœbius, Jean-Pierre Dionnet, Philippe Druillet et Bernard Farkas dans le but de publier le magazine Métal hurlant, elle est d'abord spécialisée dans la science-fiction. Au fil du temps l’éditeur a proposé tous les types de bandes dessinées. Dès ses débuts, Les Humanoïdes associés sont présents sur plusieurs marchés, y compris le marché américain sous le nom Humanoids. En 2013, le siège de la société est déplacé à Los Angeles et la maison d'édition française devient une branche du groupe Humanoids.

 

Jusqu’ici l’éditeur proposait une multitude de titres ne possédant aucun lien entre eux mais cela va changer avec le création du Label « H1 » qui proposera pour la première fois (aux US) des publications mensuelles au format kiosque.

L’ensemble de cet univers s’articule à partir d’un même évènement : La nature se dérègle à cause des activités humaines et des évènements climatiques de plus en plus graves vont provoquer l’apparition d’humains aux capacités particulières perturbant totalement l’humanité. Arriveront-il à rééquilibrer cette planète déjà souffrante ou empireront-il la situation ?

N’espérez pas voir des combats entre super héros et super vilains, vous seriez déçus, ici on nous promets des capacités plus réalistes et une absence totale de statut quo, tout peut donc arriver à n’importe qui. C’est l’avantage de ne pas avoir de personnages star et de ne pas avoir de continuité vielle de 80ans, on peut faire ce qu’on veut et donc surprendre ses lecteurs.

 

Un label et deux gammes :

Le label propose deux collections « Ignition » proposant leur univers partagé et « H1 originals » avec des one shots ou histoires courtes détachées de l’univers partagé. Le chef d'orchestre n'est autre que Mark Waid et les architectes, Carla Speed McNeil, Kwanza Osajyefo ainsi que Yanick Paquette qui s'est d'ailleurs chargé du design des personnages.

 

 Ignition : 

 

Cette collection est pour le moment articulée en trois séries :

- Ignited : Par Mark Waid, Kwanza Osajyefo et Phil Briones.

- Strangelands : Par Mags Visaggio, Darcie Little Badger, Vanesa Del Rey et  enfin  

- Omni : De Devin Grayson, Ariela Kristantina et Bryan Valenza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette série raconte les mésaventures de six adolescents qui acquièrent des pouvoirs et doivent les gérer. A un âge où sa seule préoccupation devrait être de réussir pour s’assurer un avenir, ces jeunes vont devoir faire des choix impliquant l'ensemble de l’humanité. Sortie française en Octobre 2019.

Résumé de l'éditeur :

"C’était censé être la fin parfaite de l'année scolaire, un beau début d'été. Mais cela s'est transformé en cauchemar pour les enfants de la Phoenix Academy High School. À peine quelques mois plus tard, ils devraient reprendre leurs études, mais rien ne sera plus jamais pareil. Surtout pour six d’entre eux dont les superpuissances nouvellement acquises ne suffiront pas à rétablir l’équilibre dans leur monde. Maintenant, le choix est entre leurs mains. Est-ce qu'ils vont se battre pour l'ordre… ou se rendre au chaos?"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux personnages venant de lieux très différents et ne se connaissant absoluement pas, se retrouvent avec des pouvoirs lorsqu’ils sont réunis.  Problème : le sort de la planète dépend de leur union. Alors que tout les oppose, ils devront rester ensemble, quoi qu’il en coûte. Sortie française en Novembre 2019.

 

Résumé de l'éditeur :

"Les contraires s'attirent? Elakshi et Adam Land ne sont pas mariés. En fait, il y a un mois, ils étaient de parfaits inconnus, résidant dans des pays étrangers les uns aux autres. Mais maintenant, ils sont obligés de rester l'un à côté de l'autre, car leur séparation pourrait signifier la disparition de la planète. Maintenant, leur plus grand défi est de rester ensemble - même s’ils doivent déchirer le monde pour le faire."

 

 

 

Cette nous fait rencontrer le docteur Cecelia Cobbina, une médecin dédiée à ses patients, participant à Médecins sans Frontières en Afrique où un accident va bouleverser sa vie. Cecelia se retrouvera doté du pouvoir d’omniscience, capable de répondre à toutes les questions. Sauf la plus importante : quel est le mystère derrière les Ignited ? Elle va alors se lancer dans une enquête à travers le monde pour le découvrir. Sortie française en Janvier 2020.

 

Résumé de l'éditeur :

"Docteur douée à la personnalité vibrante et compatissante, Cecelia Cobbina a reçu des éloges sans bornes de la part de ses pairs et de ses patients. Mais c'était avant l'incident en Afrique. Auparavant, elle avait dû quitter son travail chez Médecins sans frontières ... Avant, elle avait désormais la capacité de penser plus vite que la vitesse de la lumière. Accablée du pouvoir de répondre à toutes les questions, elle doit maintenant surmonter ses propres peurs et s’attaquer au code qu’elle ne semble pas pouvoir briser: la vérité derrière Ignited."

 

 

 H1 Originals : 

 - Meyer : Par Jonathan Lang, Andrea Mutti, Shawn Martinbrought et Andre Szymanowicz.

 - The big country : par Darick Robertson, Quinton Peeples et Dennis Calero.

 - Nicnevin and the bloody queen : par Helen Mullane, Dom Reardon, Matthew Dow Smith, Lee Loughridge et Jock

 

Dans cette série, les auteurs racontent la vie de Meyer Lanski, un mafieux juif qui, au sommet de sa vie, tente un dernier coup. Avec ce one shot on nous promets mi plus ni moins qu'une série à la Breaking Bad. Sortie française en Octobre 2019.

 

Résumé de l'éditeur :

"Une quête humoristique où l’on arrive à l’âge adulte, où la Toison d’or est l’héritage d’un homme. Meyer est une histoire d’immigrés, sous l’apparence d’un vieux conte de gangster. Biographie imaginaire du légendaire gangster juif, Meyer Lansky, dans le style Breaking Bad, alors qu'il tente d'organiser son dernier emploi de con…"

Cette mini-série en cinq numéros met en scène Grissom Callahan, dernier d’une longue lignée de sheriffs, qui devra pourchasser un tueur en série dans le Texas des années 80. Une série qui risque fort de nous rappeler quelques monuments du cinéma américain. Sortie française en Novembre 2019.

 

Résumé de l'éditeur :

"L’Old West est finalement mort au début des années 1980… mais nous sommes au Texas et c’est l’histoire de Grissom Callahan, le dernier d’une longue lignée de shérifs. Callahan a appris tout ce qu’il savait de son père et de son grand-père, mais les méthodes de l’ancien régime ne se sont pas révélées efficaces lorsqu'un tueur en série violent a émergé dans leur petite ville. Dans un simple moment où il secoue un informateur, Grissom va déclencher une série d'événements qui vont remodeler sa vie et le monde des forces de l'ordre au Texas."

 

Ce titre nous proposera un conte extrêmement sombre et à l'accent très british qui reviendra sur l'histoire d'un druide réalisant des rituels meurtriers afin de réveiller une divinité. Malheureusement pour lui sa prochaine victime ( Nicnevin Oswald ) va lui donner du fil à retordre puisqu'elle semble être bien plus que ce qu'il ne paraît. Sortie française en Février 2020.

Résumé de l'éditeur :

"Quelque chose d'étrange a été lancé dans le nord de l'Angleterre. Un druide des temps modernes commet une série de meurtres épouvantables dans le but de libérer le pouvoir impressionnant des anciens dieux de la Grande-Bretagne. Mais l'enfer se déchaîne vraiment lorsque sa dernière victime potentielle, Nicnevin «Nissy» Oswald, s'avère être bien plus qu'elle n'en a l'air.

Un conte britannique mêlant magie noire et horreur, parrainé par Jock, l’un des nouveaux maîtres du suspense de la bande dessinée !"

 Quelle distribution en France ? 

En France, c'est très logiquement "Les humanoïdes associés" qui se charge de les éditer, permettant ainsi une certaines baisse de délais entre la publication US et la française. La première publication sera Ignited qui profitera d'une couverture classique et d'une couverture alternative "Comics Zone" limitée à 100 exemplaires.

Couverture classique
Couverture Comics Zone
La photo de Comics Zone laisse entrevoir le dos du comics rouge et noire.

Le 23 Octobre dernier j'ai eu la chance de faire partie des invités lors de leur conférence de présentation en présence de Mark Waid. Voici ce qu'il en est ressorti :

 

C’est Fabrice Giger, directeur des Humanoïdes Associés depuis 30 ans qui a démarré la conférence en revenant brièvement sur les débuts de l’éditeur qui est d'ailleurs le seul éditeur de BD européen à avoir réussi à s’implanter durablement sur le marché US avec une image de qualité très marquée.

 

 Pourquoi H1 ? 

C’est le désir de mettre un pied dans le monde des comics périodiques et les univers partagés qui les a poussé à créer H1. Pour construire cet univers il leur fallait une personne avec une très forte expérience et c’est Mark Waid qui s’est très vite imposé puisqu’il a connu toutes les étapes de l’édition avant de devenir un des plus grands scénaristes que le monde des comics ait connu. Le scénariste a donc la casquette de directeur créatif mais aussi de scénariste puisqu’il  scénarise la série Ignited et n'exclu pas d'en réaliser d'autres.

 

Mark Waid est revenanu sur ce qui l’a motivé à accepter ce challenge avec l’éditeur français : la liberté d'action et d'expression. Le but a très vite été de proposer quelque chose de différent en proposant des personnages classiques tels que nous pourrions croiser chaque jour dans la rue mais qui bénéficient de capacités particulières leur permettant de faire évoluer l’humanité. On ne peut pas parler de super héros étant donné qu'il n'y aura pas de super vilains sur qui taper pour régler un problème mais des situations problèmatiques à régler avec intelligence.

 Oser pour se différencier : 

Chaque semaine une fusillade a lieu dans une école américaine et c’est donc le sujet principal de la sérié Ignited.

Aucun autre éditeur tel que Marvel ou DC ne prend en compte ce type de récit pour la simple et bonne raison que ce genre de sujet est clivant et donc trop dangereux pour eux là où un éditeur tel que les humanoïdes associés peuvent y aller à coeur joie. Mark Waid a toujours été quelqu’un de très engagé mais n’a jamais pu totalement s’exprimer dans les oeuvres qu’il a créé chez la concurrence alors qu’ici il n’a aucune limite et peut aller jusqu’au bout de ses idées.

 Des problématiques mondiales : 

L’éditeur ne se contentera pas de parler des USA mais ira aussi traiter des problématiques mondiales comme l’atteste  d’ailleurs la série Omni qui fera le tour du monde pour enquêter sur différentes situations et il n’est pas exclu de parler de problèmes plus européens tels que le terrorisme, le manque d’eau, la surpopulation ou l’écologie.

Ces sujets seront plus complexes à réaliser et nécessiterons de faire de longues recherches pour ne pas tomber à côté du sujet. Que ce soit avec H1 Ignition ou H1 Original, le label traitera donc de sujets en rapport avec l'homme, c'est d'ailleurs la signification du nom H1 pour Humanity First.

 Plus de diversité : 

Ce l’abel servira d’ailleurs de passerelle entre le comics book américain et la franco belge en essayant de traiter certaines problématiques de façon plus européenne et il n’est pas exclu de voir ponctuellement des auteurs de franco belge faire des récits chez H1 du moment qu’ils soient capables de créer un récit en anglais. 

L'éditeur a également l'intention d'attirer (aux USA) un public beaucoup plus large et diversifié que le lectorat masculin et blanc que le comics connait en majorité aujourd'hui. Selon Mark Waid, les tentatives faites par Marvel et DC en remplaçant de vieux personnages historiques par d'autres versions du sexe opposé ou avec d'autres origines sont louables mais le publique historique de ces personnage résiste tellement que ça ne fonctionnent pas. Il faut proposer de nouveaux personnages avec plus de diversité sexuelle ou ethnique dès l'origine pour que cela fonctionne. D'ailleurs l'ouverture se fait également par le biais de l'équipe créative puisque Strangelands est écrit par une scénariste transgenre et Omni par une scénariste native américaine, il n'est donc pas question ici de ce cantonner à un seul profil de scénariste ou d'artiste .

 Vers des adaptations télé ou ciné ? 

De nombreuses compagnies se sont portées volontaires 3h après l'annonce de l'arrivée de l'univers H1, ce qui est une chose très courrante aux USA. J'usqu'ici les Humanos refusaient les deals d'options sur leur contenu de manière à pouvoir être sûrs de garantir la meilleure adaptation possible de leurs oeuvres et c'est depuis la révolution de l'industrie cinématographique et télévisuelle grâce aux sociétés de streaming qu'il étudient cette possibilité. Donc il est fort possible de voir arriver des titres H1 sur nos écrans mais pas au dépens de la qualité des comics qui restent leur objectif principal.

 Pourquoi j'y crois ? 

Les humanos ne sont pas les seuls à lancer un nouvel univers partagé c'est certain, pour preuve l'univers partagé du nouvel éditeur AWA Comics initié par Joe Michael Straczynski mais les humanos ont un certain avantage sur cet éditeur.

Oui le nom de Straczynski fait clairement vendre mais H1 est mené par Mark Waid, un autre scénariste de renom qui a d'excellentes créations derrière lui. D'un autre côté Humanoïds est présent sur le sol américain depuis plusieurs décennies, il peuvent donc profiter d'une renommée déjà bien en place et d'une image de qualité alors que de nouveaux arrivants mettront du temps avant de s'installer dans la mémoire des lecteurs.

Les titres proposés sont très prometteurs et le premier tome proposé (Ignited) m'en a convaincu. L'éditeur surf sur l'urgence climatique et sur l'urgence sociale mondiale pour proposer des récits de héros ou anti héros réalistes pour créer leur nouvel univers ce qui promet des récits plutôt engagés.

L'arrivée d'un nouvel univers partagé est un événement et je crois que celui ci peut très facilement trouver son style et son public.

Lisez l'extrait ICI

                Conférence du 23/10/19 
 

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now