Nouvelle bannière site test.png
bdfugue728x90.gif

Adventureman : fiction ou réalité oubliée ?



  • Résumé :

L’heure de l’affrontement final entre Adventureman et son rival, le Baron Bizarre a sonné. Tous réunis entre frères et sœurs d’armes, héros et vilains donnent tout ce qu’ils ont pour l’emporter sur l’autre camp. Et si tout ça était inutile ? Les héros ne doivent-ils pas toujours gagner ?Normalement oui, mais cette fois-ci, ce ne sera pas le cas, Adventureman est vaincu. Le Baron Bizarre a fait triompher le mal. Tombée de rideau ? Dans le monde réel, Tommy termine le dernier roman de la saga d'Adventureman râlant auprès de sa mère Claire. Ils ne comprennent pas comment une telle aventure peut se clôturer ainsi. La visite d’une cliente à la librairie familiale va leur montrer que l’aventure ne s’arrête peut-être pas là où ils le pensent.


  • Critique :

Nous voilà devant une sacrée histoire mélangeant fiction et « réalité » ! En effet, ici, il est question d’une équipe de super-héros contraints de se battre contre leurs pires ennemis, ce qui n’a rien d’extraordinaire, mais cette bataille va les mener à une défaite cuisante les effaçant ni plus ni moins de la mémoire collective. Du moins, c’est censé être le cas. Il s’avère que Claire et son fils Tommy sont fans des romans d’Adventureman qu’ils considèrent comme de la simple fiction, du moins jusqu’à la visite d’une étrange cliente à la librairie de Claire qui va leur apporter un livre inédit qui va tout changer.


J’ai bien aimé ce récit, même si au début de ma lecture, j’ai été assez dérouté, il faut dire aussi qu’il est plutôt dense ! C’est à la page 35 que j’ai vraiment compris où Matt Fraction voulait aller et que j’ai vraiment commencé à apprécier ma lecture.

Les transitions entre la partie fiction et la « réalité » sont plutôt finement amenées même si visuellement ce n’est pas forcément idéal. En effet, le texte des romans que Tommy et Claire lisent n'est pas disposé dans des bulles, mais directement dans les cases, par-dessus le dessin, rendant le tout, pas toujours très lisible.


Nous avons donc à faire à un hommage aux comics d’aventure, mais même si le titre porte le nom d’Adventureman, ne vous y trompez pas, car pour le moment, c’est bien Claire la véritable héroïne de cette histoire. Tout au long de la lecture, on sent qu’elle a un lien très particulier avec Adventureman, sans vraiment arriver à deviner sa nature et j’ai trouvé ça assez frustrant, car au final, la véritable intrigue semble bien être axée sur elle, le reste étant relativement secondaire, du moins pour le moment. Ce premier tome vient surtout poser le contexte général sans vraiment donner de réponses significatives, mais le potentiel pour une belle série est bien là.


Au dessin, Terry Dodson nous offre un tome absolument sublime, fait de planches extrêmement détaillées (parfois peut être un peu trop) et très dynamiques.


  • Nouveau format ?

Concernant l'objet en lui même, il y'a pas mal de changements. Le point le plus frappant concerne sa taille qui est identique à celle des deux tomes de la série "Il faut flinguer Ramirez" pour une pagination à peu pr!ès identique. Nous avons donc à faire à une sorte d'hybride reprenant la taille des tomes de Franco-belge et la pagination classique du Comics.

Autre point à noter : la disparition de l'inscription "Glénat Comics" à la faveur d'un simple "Glénat" alors que nous sommes bien face à un comics.

Est-ce le nouveau format dédié aux comics chez Glénat afin d'aller chercher plus de lecteurs de Franco-Belge (plus nombreux) ? Je ne sais pas encore, mais même si j'aimais l'ancien format, je l'espère car le rendu est vraiment top.


  • Conclusion :

J’avais entendu beaucoup de bien de cette série et à part un début un peu déroutant et un récit dense, la qualité est bien au rendez-vous. J’ai passé un excellent moment et j’attends avec impatience le second tome pour voir ce qui attend Claire.


Thomas.

Vous pouvez commander les comics Indépendant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Scénario déroutant au début mais intéressant

- Très bonne ambiance

- Claire est très intriguante

- Style graphique de Terry Dodson


POINTS FAIBLES :

- Peu de réponses aux intrigues dans ce tome

- Récit un peu dense



Posts récents

Voir tout

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now