Nouvelle bannière site test.png
bdfugue728x90.gif

Alienated :

Mis à jour : mars 25



  • Résumé :

Samuel, Samantha et Samir sont trois adolescents se sentant complètement en marge de la société. Les trois jeunes ne se connaissent pas vraiment, mais par un pur hasard, un beau matin, ils prennent le même chemin pour aller en cours et tombent sur un étrange objet que l’un d’eux décide de toucher. Les ados se retrouvent alors abasourdis par le contact et semblent maintenant capables de communiquer ensemble par la pensée et bien d’autres choses, mais ça, ils ne le savent pas encore.


  • Critique :

Est-ce que vous aviez déjà entendu parler de Alienated avant sa publication chez HiComics ? Moi clairement non, jamais et je pense que seuls les lecteurs de VO plutôt pointus en avaient entendu parler. Du coup, heureusement que Sullivan l’a repéré pour nous, sinon, nous aurions loupé un excellent comics !

Simon Spurrier se sert de la SF (ici un Alien) pour parler de l’adolescence et de tout ce que ça implique. Si vous êtes à la recherche d’un comics léger à lire tranquille, ne vous fiez pas au style du dessin, car les thèmes abordés ici sont très lourds et rarement abordés dans les comics. En effet, l’auteur nous parle de tendances suicidaires, de fusillades, d’abandon, mais aussi et surtout des ravages que les réseaux sociaux peuvent avoir sur eux. D’abord attachants, les personnages deviennent de plus en plus antipathiques au fur et à mesure qu’ils se servent de cet alien pour leurs propres intérêts et l’ambiance en profite pour être de plus en plus lourde. Il faudra être dans un bon jour et relativement blindé pour découvrir cette œuvre, certains sujets étant très durs. D’ailleurs, j’ai tendance à penser que ce récit est plus destinés aux parents dans le but de les alertés plutôt qu’aux ados eux même.

Pour ma part, je range directement ce comics à côté de « I kill giants » dans le sens où là aussi, je suis passé par différentes émotions très diverses avant d’avoir une décharge de frissons en découvrant la fin.


Je ne connaissais pas Simon Spurrier, mais là, j’aime autant vous dire que je vais me mettre à la recherche de ses autres œuvres et notamment Coda, même si j’ai énormément de mal avec le style graphique de la série.

C’est Chris Wildgoose qui a réalisé les planches de ce comics avec un style graphique plutôt cartoon qui tranche beaucoup avec l’ambiance, un excellent choix qui à mon avis, empêche Alienated de basculer dans le glauque.

  • Conclusion :

Alienated est un excellent comics qui restera parmi mes meilleurs lectures grâce à l’expérience de lecture qu’il offre. Je vous conseille cependant de ne pas le lire un jour de petit morale.


Il est d’ailleurs quasi certain que Maéva en parlera dans un article Psycomics.

Vous pouvez commander les comics Indépendant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Scénario très prenant

- Évènements imprévisibles

- La tension du titre est très bien retranscrite

- Personnages intéressants bien que très énervants par moments

- Montre très bien les dangers d'internet sur les adolescents

- Sujets difficiles et rarement abordés


POINTS FAIBLES :

- Aucun



70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

Par

THOMAS_LADP_ILB

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now