Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Caliban



- Résumé :

Le Caliban est un vaisseau spatial construit par l’homme dans le but d’explorer l’espace, à la recherche de planètes et d’y extraire du minerai. Pour se faire le vaisseau transporte toute une équipe de mineurs et leur matériel. Mais explorer l’espace n’est pas sans danger et l’équipage s’apprête à le découvrir. En effet, alors qu’ils sont en hyper espace quelque chose vient les percuter. Après une rapide enquête, il semble que ce soit un autre vaisseau et que celui ci ait fusionné avec le Caliban.


- Critique :

Caliban est le second titre proposé par Komics Initiative lors de leur campagne Ulule consacrée à Garth Ennis. Pas toujours fan du style barré de l’auteur, je ne comptais pas franchir le pas même si les résumés des deux titres m’intéressaient. Comme vous le voyez j’ai fini par craquer pour … les deux !

Caliban est un récit mélangeant avec brio science fiction et horreur à la manière d’Alien ou Prometheus ce qui devrait ravir tous les fans de ces deux oeuvres cinématographiques.

Dans ce comics, l’équipage enquête sur la fusion des deux vaisseaux qui ont, semble-t-il, voulu occuper le même espace alors qu’ils étaient tous deux en hyper espace. Alors qu’ils tentent de fermer les brèches pour empêcher l'oxygène de quitter le Caliban, il font une macabre découverte : l’un d’entre eux a été tué extrêmement brutalement. Mais qui a bien pu faire ça ? La réponse ne va pas tarder vu qu’un autre membre de l’équipe va bientôt en être la victime, mais heureusement cette fois-ci elle aura le temps de dire son nom.

Garth Ennis nous offre ici une véritable traque oppressante dans deux vaisseaux spatiaux avec un ennemi particulièrement imprévisible et puissant et j’ai vraiment adoré. On ressens bien l’oppression que ressentent les personnages à être traqués dans des espaces aussi petits dont certains leur sont complètement inconnus, et même si le contexte n’est pas le même ça m’a rappelé Stargate Universe où les personnages se retrouvent prisonniers d’un immense vaisseau inconnu et manquant d'oxygène.


Encore une fois j’ai trouvé l’auteur très soft et c’est comme ça que je le préfère mais cela ne l’empêche absolument pas de nous offrir un récit intense, plein de suspense et d’hémoglobine. Dans son introduction le Commis des Comics qualifie « Caliban » de récit moyen probablement parce que l’auteur n’est pas aussi trash que d’habitude et je pense que son avis sera le même pour la plus part des fans de Ennis mais pour les autres lecteurs qui n’aiment pas ses folies habituelles ce titre sera très apprécié.


Facundo Perico nous offre des planches très réussies qui participent grandement à l’ambiance du titre. Tout le monde n’aimera pas forcément se façon de dessiner ses personnages mais moi j’ai adoré puisque le rendu est très proche de la série « Red team ».


- Conclusion :

Caliban est une nouvelle surprise dans le catalogue de Komics Initiative qui me réconcilie encore un peu plus avec Mr Garth Ennis.


Thomas.

Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Garth Ennis est sage (pas de zombie copulant avec des cadavre)

- Ambiance parfaitement retranscrite

- Scénario efficace

- Suspense


POINTS FAIBLES :

- Trop court

- Le style graphique ne plaira pas à tout le monde



 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now