Coyotes



  • Résumé :

Dans une ville-frontière du désert un danger rôde et de nombreuses femmes en sont les victimes, chassées et massacrées. Leurs prédateurs ne sont autre que des loups-garous et les arrêter est une tâche particulièrement ardue mais des survivantes sont déterminées à se battre pour ne pas rester des victimes.

  • Critique :

Ce n’est pas la première fois que Hi Comics publie une oeuvre de Sean Lewis puisque l’éditeur a ouvert ses portes avec The Few comme première publication et Sullivan ne semble pas vouloir s’arrêter là puisque d’autres titres de l’auteur viendront étoffer petit à petit la collection. Mais pour le moment c’est de Coyotes dont on parle. Honnêtement je n’avais jamais entendu parler de ce titre avant que Sullivan n’en parle sur Twitter mais le Pitch m’a parlé immédiatement : une ville en plein désert où les femmes sont les proies d’étranges et dangereux coyotes, c’est intriguant et séduisant surtout quand une petite fille de 13 ans joue des Katanas pour les combattre.

Mais le titre ne se limite pas à ce seul récit. Coyotes est une expérience particulière et je ne m’en étais pas vraiment rendu compte avant de commencer à écrire cette review. En effet, le comics vous racontera deux niveaux de compréhension suivant si vous vous focalisez sur le texte ou sur les planches.

Focalisez vous sur les sublimes planches et vous découvrirez une intéressante histoire sur des femmes traquées par des coyotes en plein désert et qui ont décidé de se battre contre eux faisant abstraction du danger. L’ambiance est particulièrement colorée et envoutante grâce aux talents de Caitlin Yarsky.

Si vous vous focalisez sur les bulles et le texte, c’est une toute autre histoire qui est racontée.

En effet, un parallèle avec « Me Too » est facile à faire lorsqu’on remplace les prédateurs que sont les Coyotes par des hommes ( prédateurs sexuels ), le scénario ayant été écris au moment où le mouvement a éclaté. Le titre a donc un gros côté « Girl Power » montrant des femmes fortes et battantes démonter du coyote à tout vas et cet aspect militant est perceptible dès le premier chapitre.

Prises à part ces histoires sont très intéressantes mais c’est en lisant les deux à la fois que « Coyotes » prend toute sa saveur, cette double lecture donnant encore plus d’intérêt et de piquant à sa lecture.


Côté graphique c’est une merveille absolue que nous propose Caitlin Yarsky qui est avant tout tattoueuse ce qui se ressent tout au long du comics. L’artiste joue avec les cases tout au long du récit donnant des planches magnifiques et pleines de vies. Un grand bravo !

  • Conclusion :

Hi Comics et Sullivan nous proposent souvent des comics engagés et ils remettent le couvert avec ce titre très girl power qui ne vous laissera pas insensible. Vivement le tome 2 !


Thomas.



#hicomics #coyotes #Comics

0 vue

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now