Curse Words T1



  • Résumé :

Wizord est un magicien très puissant envoyé part Sizzajee, une puissante entité dans le but de réduire la terre en cendres. Une fois sur place il lui faut un certain temps pour mettre en place son sort mais plus il est en contact avec les habitant et moins il a envie de détruire la terre. Finalement il décide de ne pas accomplir sa mission et compte se la couler douce en utilisant sa magie pour la « bonne cause ». Malheureusement pour lui, Sizzajee a très mal pris sa traitrise et compte bien le lui faire payer.

  • Critique :

Depuis sa sortie en librairie Curse Words m’a intrigué par son scénario décalé, mais le fait que ce soit associé à de la magie m’a un peu rebuté, comme pour Green Valley que j’ai eu du mal à prendre à cause du mélange médiéval / Science-Fiction. Et comme pour ce dernier, je n’ai absolument regretté de l’avoir acheté.

À l’ouverture du comics nous sommes propulsés dans le temps présent où Wizord a fait son trou sur terre et propose ses talents aux personnes prêtes à payer. Un chanteur populaire souhaite modifier son corps pour qu’il soit entièrement fait de métal. Si le magiciens est légèrement réticent au début, il fini tout de même par accepter la demande. Malheureusement le sortilège à utiliser est particulièrement puissant et a permis à Sizzajee de le retrouver sur terre, chose que Wizord va très vite regretter.

On est d’emblée plongé dans le scénario décalé avec une bonne dose d’action ouvrant une phase de flashback montrant comment le magicien est arrivé et ce qui l’a poussé à rester sans détruire la terre.

Le personnage est très intéressant et son Koala (Margaret) apporte un petit je ne sais quoi de mignonnerie et de douceur. J’espère que ce personnage sera un peu plus mis en avant dans la suite.

Le rythme est bon, le scénario est intéressant et les personnages attachants et hauts en couleur; la suite est des plus prometteuse !

Les planches de Ryan Brown ne plairont peut être pas à tout le monde mais leur style colle très bien à l’ambiance décalée et magique du titre tout comme la colorisation chatoyante, d’ailleurs.

  • Conclusion :

Si vous cherchez une série magique, décalée et pleine d’action Curse Words est pour vous !


Thomas.








17 vues

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now