Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Dark vador : Coup de poker galactique



  • Résumé :

Dark Vador est l’unique survivant de l’explosion de l’étoile de la mort. Après une telle déroute, sa position est très affaiblie et Palpatine l’a placé sous les ordres du général Tagge, une situation qui ne plaît absolument pas au Seigneur Noir des Sith. Il va devoir agir dans l’ombre pour regagner son pouvoir…


  • Critique :

Alors vous allez commencer à croire que j’ai une lubie sur Kieron Gillen en ce moment, mais il n’en est rien. Bien qu’il soit particulièrement d’actualité avec deux comics sortis récemment en VF (Die et Once & Future) il s’avère qu’en ce moment, je rattrape mon retard sur Star Wars et que son run sur Dark Vador se présente comme un incontournable. Bon je vous avoue quand même que voir son nom sur du Star Wars est pour moi très engageant, mais aussi un gage d’écriture particulièrement soignée. Ce récit se passe juste après l’épisode quatre et l’explosion de l’étoile de la mort. C’est une véritable humiliation pour Vador qui s’est fait battre par un vulgaire pilote de X-Wing. Palatine est très déçu de lui et le lui fait comprendre en le mettant sous les ordres du Général Tagge qu’il ne porte pas particulièrement dans son coeur. Histoire d’enfoncer le clou son nouveau supérieur décide de lui adjoindre un adjudant chargé de le suivre partout et de rendre compte de ses faits et geste. Malheureusement pour lui, il va lui arriver un « pépin » dès leur première mission. Débarrassé de ce poids, le seigneur Sith va pouvoir commencer à remettre discrètement une certaine forme de pouvoir en place. Pour l’aider, il fait appel au Dr Aphra qui va l’aider à reformer une armée directement sous ses ordres, mais la situation se complique lorsque Tagge lui adjoint un nouvel adjudant bien plus coriace et performant, ce qui va pousser Vador et sa petite équipe à être bien plus discrète. Sans grande surprise, j’ai adoré ce tome, déjà pour l’écriture de Kieron Gillen qui est encore une fois très bonne même si moins prise de tête que d'habitude. Il nous présente un Vador extrêmement intelligent, calculateur, manipulateur et surtout extrêmement subtile. Il doit organiser sa remontée en puissance sans que l’adjudant fouineur et très coriace qu’il a constamment à ses côtés ne comprenne quoi que ce soit. Il y a un vrai jeu psychologique qui se met en place entre eux et c’est vraiment passionnant à suivre. Le rythme est constant et garde le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. ce début de série a changé l'image que j'avais du personnage que je trouvais charismatique mais pas assez approfondi pour que je m'intéresse à lui et là j'ai vraiment trouvé ce que je cherchais.

J’ai plusieurs fois failli me procurer la série consacrée au Dr Aphra, du coup, je suis content de l’avoir découverte dans ce tome et j’aime beaucoup sa personnalité et son côté électron libre que j’aime déjà beaucoup chez le Mandalorien. Elle apporte beaucoup à cette série grâce à sa personnalité et son lien particulier à Vador. Petite subtilité : la série est rééditée en deux Deluxe (Tome 1 : Ombres et mensonges et Tome 2 : La guerre de Shu-Torun) mais après avoir lu ce premier tome, il faut enchaîner sur le one shot « Star Wars : Vador abattu » écrit par Jason Aaron et lui aussi en Deluxe pour enchaîner avec « La guerre de Shu-Torun.

Graphiquement, je me suis régalé de bout en bout, car la totalité du tome est dessinée par Salvador Larroca.


  • Conclusion :

La série de Kieron Gillen sur dark Vador a la réputation d’être un incontournable de l’univers Star Wars et je valide largement. L’auteur nous offre un récit de très grande qualité présentant un Dark Vador regagnant en puissance et aux actions implacables.


Thomas.


Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").




POINTS FORTS :

- Scénario de très bonne qualité

- Dark Vador gagne en profondeur

- Jeux psychologique passionnant à suivre

- Partie graphique aux petits oignons


POINTS FAIBLES :

- Les dessins sont parfois un peu statiques



 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now