Death or glory T1



  • Résumé :

Glory est une jeune femme qui a été élevée dans le monde des routiers où la liberté est le maître mot. Malheureusement Red, son père a un cancer du foie et a besoin d’une greffe très rapidement. Le hic c’est qu’une telle opération coûte très cher. Glory entend parler d’un deal impliquant beaucoup d’argent et décide de le voler aux gars chargés de le transporter mais cet acte va l’entraîner dans une succession d’évènements fâcheux qui vont drastiquement compliquer sa vie, l’obligeant à braquer de vrais psychopathes.

  • Critique :

J’ai repéré Death or Glory dès son annonce aux Etats Unis, reniflant un titre fort prometteur. Je ne pensais pas le prendre de suite mais une discussion avec un libraire de Mulhouse me le vendant comme un titre assez proche de « Il faut flinguer Ramirez » m’a fait sauter le pas plus vite que prévu. Si vous avez l’habitude de me lire, vous savez à quel point j’aime Ramirez !

C’est remonté à bloc et bien décidé à passer un super moment que j’ai commencer à dévorer Death or Glory.

J'étais conquis au bout de 15 pages, mais la comparaison avec Ramirez n’est pas totalement vraie puisqu’ici il n’y a que très peu d’humour alors que du côté du moustachu on en a à la pelle. Là où la comparaison est plus réaliste c’est pour les courses poursuites en voitures et dans le traitement des couleurs. En fait le rythme, l’intensité et la montée de violence me font plutôt penser au film Drive , ce thriller puissant aux courses poursuites à couper le souffle et où la situation du protagoniste empire au même rythme que la violence. Et bien dans ce comics c’est la même chose, on a absolument pas le temps de souffler et l’intrigue reposant sur le trafic d’êtres humains s’épaissit avec brio au fil des pages.

L’histoire nous est essentiellement narrée par Glory en personne, une façon de faire que je n’apprécie pas toujours à cause du ralentissent que cela engendre en général. Certaines planches sont parfois un peu trop chargées en narration mais heureusement le rythme est tout de même bien là grâce à des dialogues aux petits oignons.


Graphiquement c’est extrêmement beau et cocorico, c’est Bengal, un dessinateur français qui est en place ! Le monsieur nous propose des traits dynamiques, détaillés parfaitement mis en valeur par sa colorisation, je suis fan !

  • Conclusion :

Death or Glory est un thriller de grande qualité (digne de Drive) qui vous tiendra en haleine sans problème grâce à une action et une tension montant crescendo !


Thomas.





#comics #DeathOrGlory #UrbanComics #ImageComics #Review #CritiqueComics #BlogComics

46 vues

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now