DIEDIEDIE Tome 1


  • Résumé :

Nous vivons dans un monde pervers où les méchants font tout le temps de mauvaises choses et où les états disposent d’équipes secrètes pour agir en dehors de notre système normal pour influencer les affaires mondiales par des assassinats ciblés. Le monde qui nous entoure est manipulé juste sous notre nez. Donc, si vous blessez des gens, que vous rendez le monde pire qu'il ne l'est déjà, faites très attention, quelqu’un pourrait bien donner l’ordre de vous faire mourir.

  • Critique :

Paul, George et John ne sont pas uniquement des assassins, ce sont également des jumeaux élevés par un père lui même assassin les ayant formés très jeunes. A la suite de la mort de leurs parents, les frères se sont séparés et ont prêté leur allégeance à différents pays. Aujourd’hui ils sont les marionnettes de différents dirigeants des Etats unis et sont utilisés tels des pions pour servir leurs ambitions.


Je ne m’y attendais pas mais j’ai adoré le début de cette nouvelle série orchestrée par le très réputé Robert kirkman. Ce titre est très souvent vendu comme étant un récit totalement barré et bourrin et en général quand j’entends ou lis ça je pense tout de suite à Deadpool, Quantum & Woody ou encore bad Ass, des titres ayant tendance à me faire fuir loin, très loin. Pourtant j’ai quand même tenté l’aventure, poussé par le nom de l’auteur et sincèrement, j’ai bien fais.

Oui ce titre est bourrin car blindé d’action, de combats et d’hémoglobine mais il n’est pas si barré que ça ! Il y a certes quelques moments un peu trashs et "WTF" mais ils sont très ponctuels. Ce comics m’a un peu fait penser à House of cards dans son côté manipulations politiques et tentatives de coup d’états et ce n’est pas franchement pour me déplaire. C’est probablement ce qui m’a séduit le plus d'ailleurs.

Le titre se montre également extrêmement bavard mais que ceux que ça dérange soient rassurés, ce trait est compensé par un rythme très développé, rendant l’ensemble très dynamique. C’est un comics d’action qui pousse le lecteur à la réflexion avec des intrigues bien ficelées.

Il est également sympa de croiser des personnages bien réels tels que Jason Statham ou bien Barack Obama qui se trouve d’ailleurs dans de bien étranges situations !


Côté dessin, autant vous le dire, je ne me suis pas éclaté du tout. Le style de Chris Burnham est trop épais par rapport au nombre de détails que l’artiste intègre dans ses planches. Je trouve que le résultat fait quelques peu fouillis, mais ce n'est que mon ressenti et je vous laisse donc vous faire le votre.

  • Conclusion :

Diediedie est un titre d’action plus intelligent qu’il n’y parait et vous occupera un bon moment. J’attends le suite avec un grand intérêt.


Thomas.








0 vue

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now