Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Diesel tome 1

Mis à jour : sept. 5



  • Résumé :

Peacetowne est une petite cité volante abritant notamment Diandra Diesel et son père, le capitaine de la cité attaquée par les Teppan, une race d’hommes oiseaux cherchant à prendre le dessus sur les hommes. Le père de Diandra disparait dans la bataille laissant sa petite fille derrière lui. Sept ans plus tard, Diandra s’apprête à hérité de la cité et de son commandement mais son comportement est littéralement insupportable. Elle se comporte comme une petite reine et ne pense qu’à sa personne, mettant de côté ses futures obligations et responsabilité. Lorsque l’équipage tombe accidentellement sur un Teppan, la petite fille « capture » un de leurs engins de vol et refuse de leur rendre, causant la colère des hommes oiseaux et par la même occasion, la destruction de la cité. Diandra parvient à survivre mais réussira-t-elle à apprendre de ses erreurs ?

  • Critique :

Diesel fait partie de ces rares comics dont la simple vue de leur couverture me donne une folle envie de les lire alors même que le résumé ne me parle pas forcément. Dès la publication du tome j’ai eu un effet wahou grâce à sa magnifique couverture mais je n’ai pas demandé ce titre tout de suite.

Une fois en main je me suis jeté dessus attiré par les sublimes planches proposées par Tyson Hesse.

De prime abord la première impression qui se dégage de Diandra, alias Dee, c’est que c’est une véritable petite princesse insupportable qui estime que tout lui est due et qu’elle ne doit rien faire pour le mériter. Rassurez vous ça ne dure pas, le destin va vite la mettre à l’épreuve en la confrontant à un groupe de Teppan. Alors qu’elle vient de récurer un engin motorisé des Teppan elle souhaite le garder contre l’avis de tous dans la cité poussant alors les hommes oiseaux à détruire la ville. Lors de la bataille la petite fille chute et tombe sous les nuages la laissant seule dans un monde qu’elle ne connaît pas et qui regorge de danger. Heureusement pour elle, son frère la retrouve. Ensemble ils vont vivre une aventure incroyable, pleine de rebondissements qui va apprendre énormément de choses à la petite Dee, la changeant radicalement.

J’ai adoré l’évolution du personnage qui commence en étant insupportable et qui se bonifie au fur et à mesure de ses aventure. Les découvertes qu’elle va faire sur son père son très intéressantes mais peu développées, laissant supposer un traitement approfondi dans le second volume.

Le titre parle de confiance en soi et nous apprend notamment qu’il faut parfois faire des erreurs pour apprendre et que ces erreurs sont parfois inéluctables.

Graphiquement le titre nous offre des planches tout bonnement exceptionnelles avec un style cartoon très détaillé et aux couleurs chatoyantes, vraiment j’ai adoré.

  • Conclusion :

Clairement Diesel s’impose comme un excellent titre pour l’ensemble de la famille des parents aux enfants et qui saura divertir efficacement tout ce petit monde.


Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")




#comics #diesel #Kinaye #kinayeedition

33 vues

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now