Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Ether Tome 1

Mis à jour : sept. 5



  • Résumé :

Boone Dias est un scientifique extrêmement intelligent au quel aucun mystère ne résiste que ce soit sur terre ou sur Ether, ce monde fantastique où il aime se rendre pour y résoudre des tas d’énigmes. Un jour il est appelé à se rendre sur Ether, mais cette fois ses talents de détective vont être utile à une toute autre chose : trouver qui a tué le Flamme d'or, un meurtre susceptible de causer la perte de ce monde fantastique si fragile.

  • Critique :

Après quelques semaines à entendre parler de la série Ether sur les réseaux sociaux, j’ai forcément été tenté de feuilleter le premier tome à sa sortie en librairie, d’autant plus que Matt Kindt a écris quelques uns de mes récits favoris chez Valiant, mais je ne l'ai pas pris tout de suite encore un peu refroidi par les planches. C'est finalement à la sortie du second tome que j'ai sauté le pas.

Ce qui frappe dès le départ c’est le côté loufoque du récit avec ses personnages aux formes étranges et ce petit oiseau si mignon de prime abord et qui semble démoniaque lorsque Boone refuse de l’écouter chanter. Il aurait tout à fait sa place dans un bon vieux Tex Avery d’ailleurs !

C’est donc avec une histoire fun et bien rythmée qu’on commence, jusqu’au moment où on revient sur les évènements qui l’ont amené à voyager vers l’Ether et où on découvre un homme aux très nombreux sacrifice et forcé à se comporter en SDF lorsqu’il revient sur terre alors qu’il est adulé dans le monde fantastique. J’ai beaucoup aimé cette différence d’image que le personnage peut avoir en fonction d’où il se trouve et a fait raisonner en mois une pensé que j’ai depuis très longtemps disant que même si quelqu’un semble au plus il est tout à fait capable de choses extraordinaires. Matt Kindt est parvenu à rendre le personnage très attachant très rapidement malgré un début de tome sans aucune notion d’émotion ce qui n’est pas forcément évident.

L’univers est riche en personnage et haut en couleurs, on sent que l’auteur a une imagination incroyable et je suis vraiment curieux de voir où elle va nous mener mais je ne doute pas une seconde que la suite vaudra son pesant de cacahuètes.

Du côté des graphismes, ceux qui me suivent depuis les débuts (coucou Duc) verront une certaine évolution dans mes goûts. Le style est très particulier mais va à ravir à cet univers déjanté et procure une vraie ambiance, très agréable qui plus est.

  • Conclusion :

Ether est une nouvelle réussite du grand Matt Kindt qui parvient à allier fun et émotion avec brio.


Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")



25 vues

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now