Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Fire Power Tome 1



  • Résumé :

Owen Johnson est à la recherche d’informations sur ses parents biologiques et cette quête l’a finalement amené en Chine dans un temple Shaolin où les élèves tentent de redécouvrir l’art perdu du lancer de boules de feu. L’intégration n’est pas aisée, mais le jeune homme décide de s’accrocher dans l’espoir de trouver ce qu’il est venu chercher tout en apprenant de nouvelles techniques.


  • Critique :

Quand Robert Kirkman lance une nouvelle série, c’est toujours un événement, car son nom est un véritable gage de qualité même si on peut toujours accrocher plus ou moins avec les thèmes abordés. Pour ma part, à ce jour, seul Outcast m’a laissé sans intérêt particulier alors que j’attends avec impatience les suites de Invincible, Diediedie ou Oblivion Song.

Cette fois-ci, le « Midas des comics » ( ce n'est pas moi qui le dis, c’est Delcourt) nous propose un récit basé sur les arts martiaux qui fait inévitablement penser à IronFist chez Marvel. Est-ce là un simple hommage ou une volonté de proposer la version que lui, aurait aimé découvrir ? Difficile à dire catégoriquement, mais je miserais plutôt sur la première option.

Lors des premières pages totalement dénuées de textes, nous découvrons le personnage alors qu’il est en train de gravir la montagne au sommet de laquelle trône le fameux temple qu’il recherche. On voit aisément que l’aventure n’est pas une promenade de santé et que la destination finale se mérite. Arrivé sur place, il est directement mis à l’épreuve par le responsable du temple qui décidera si il est digne de rester ou non à l’issue d’un duel.

J’ai beaucoup apprécié cette entrée en matière sans textes qui nous fait entrer en douceur dans le récit et nous montre d’emblée la force de caractère du héros que nous suivrons pendant un petit moment.

Le titre n’est pas très bavard et propose pas mal de scènes d’actions, ce qui rend l’ensemble très dynamique à lire, ce qui est plutôt classique pour un titre de Kirkman à part peut être pour Outcast.

Les personnages étant plutôt charismatiques, j’ai assez vite oublié la ressemblance avec IronFist et me suis laissé embarquer par cet univers plein de mystères. La fin de ce premier volume est très attendue dans le sens ou on se doute très rapidement de son arrivée pendant la quasi-totalité de sa lecture. Mais je vous rassure, il reste encore de nombreuses énigmes suffisamment intéressantes pour vouloir aller plus loin.


Chris Samnee est au dessin est forcément, c’est très beau, surtout que Matt Wilson vient magnifier ses traits avec une superbe colorisation.


  • Conclusion :

Avec Fire Power, Robert Kirkman nous propose une série basée, cette fois sur les arts martiaux. Même si il ne révolutionne rien, ce premier volume est très réussi et donne très envie de continuer cette nouvelle aventure.


Thomas.

Vous pouvez commander les comics Valiant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Scénario bien réalisé

- Récit très dynamique

- Personnage principal attachant

- Partie graphique très réussie

- Pas mal d'intrigues intéressantes


POINTS FAIBLES :

- Évènements plutôt prévisibles

- Difficile d'oublier Iron Fist en lisant ce récit



 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now