Nouvelle bannière site test.png
bdfugue728x90.gif

Garçon sorcière tome 3 :Fin d'une belle aventure.



  • Résumé :

Chaque année, la famille d’Aster se réunit pour le Festival du Solstice, où les jeunes générations de la tribu s’affrontent dans des challenges de sorcellerie ou de métamorphose. L’occasion rêvée de faire ses preuves pour Aster, le jeune garçon sorcière ! Mais si son statut est maintenant reconnu, tous ne voient pas d’un bon œil qu’Aster mettent en avant la transgression à la tradition qui a été faite pour lui.


De son côté Ariel, va devoir faire un choix douloureux : accepter la place qu’on lui offre dans cette nouvelle famille, ou suivre cette mystérieuse sorcière aux pouvoirs si sombres et qui se revendiquent de sa famille.

  • Critique :

Molly Knox Ostertag continue sur sa lancée, proposant un dernier opus du Garçon sorcière d’une qualité toujours égale. L’atmosphère de conte initiatique est toujours autant prégnante, continuant d’aborder la thématique de la famille, du poids de la tradition et des liens affectifs qui nous lie aux autres et peuvent nous pousser à changer de direction.


Dans ce dernier volet de la trilogie, le jeune Aster, naïf et enthousiaste, se réjouit de sa future participation au tournoi du Solstice. Il a à cœur de prouver son talent pour les arts magiques après avoir tant lutter pour avoir le droit de devenir une sorcière alors qu’en tant que garçon, il aurait dû se plier à la tradition familiale en devenant métamorphe. Un enthousiasme qui se mut en profonde tristesse quand il découvre la gêne de sa mère à ce qu’il se présente ou encore la profonde antipathie de ses cousins… Parfois, on a tendance à croire qu’une fois la bataille remportée, il n’y a plus qu’à se laisser porter. Mais remporter une bataille, ce n’est bien souvent que le début de nouveaux combats pour remporter la guerre.


Le talent de l’autrice est vraiment sans pareil pour réussir à transmettre toute la palette d’émotions ressenties par le jeune homme ou encore par son amie Ariel. Des affects qui viennent parfois remuer un peu, repenser à certains combats que nous rencontrons tous, à un moment dans notre vie, lorsque nous devons nous opposer à nos figures d’attachement pour défendre nos choix. Quelle belle manière, si poétique, que de préparer des enfants à ce type de configuration.


  • BILAN DE SERIE :

Cette série reste à l’heure actuelle mon coup de cœur jeunesse. La profondeur de ces réflexions mêlée à la douceur des dessins et à la poésie des textes en font une œuvre à mettre dans les mains des enfants, pour leur parler de famille, de liberté, de choix et d’amour.

Je compte bien m’en servir dans ma pratique professionnelle de psychologue et nul doute que le jour venu, je me ferais une joie de les lire à notre petit bambin avant d’éteindre sa lampe de chevet pour plonger dans les bras de morphée..

Alors merci Kinaye, pour cette tranche de rêve.


Maéva

Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Un rythme qui se maintient

- Des personnages attachants

- Toujours aussi engagé


POINTS FAIBLES :

- Aucun






Posts récents

Voir tout

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

Par

THOMAS_LADP_ILB

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now