Generation gone



  • Résumé :

Baldwin, Nick et Elena sont trois jeunes hackers en quête d’espoir et sans rien à perdre. Leur plaisir du moment c’est de hacker une organisation fédéral en un temps record sans se faire repérer. Fiers d’y être arrivé plusieurs fois sans encombre, il décident de passer à l’étape supérieur en piratant une banque mais lors de leur connexion quelque chose d’étrange se produit. Une chose est certaine, leur vie a basculé à ce moment là…

  • Critique :

Des comics indépendants traitant du super héroïsme il y en a quelques uns et le fait est que la plus part du temps ça se passe plutôt bien pour les personnages et les situations manquent de réalisme. Là je n’ai pas du tout eu ces sensations. Les personnages qu’on suis sont de jeunes et talentueux hackers prêts à tout pour améliorer leurs vies. Malheureusement il ont fini par avoir les dents trop longues et on voulu s’attaquer à une banque. Leurs deux derniers piratages c’étaient bien passés et ils ne s’étaient même pas faits reprérés. Enfin ça c’est ce qu’ils croyaient puisque quelqu’un les observait à ce moment là.

C’est plein de confiance qu’il s’attaquent à la banque mais dès le début des fenêtres étranges s’affichent et les affectent. S’ent suivent de puissantes attaquent les terrassant littéralement. A leur réveil ils se sentent différents, ils ont maintenant des pouvoirs.

Si ils font deux des personnes hors du commun ils mettent aussi en avant leur caractère le plus profond et tous ne sont pas très bon et va créer de vives tension dans l’équipe qui va leur compliquer considérablement la vie et va faire déraper la situation.

J’ai trouvé les évènements plutôt réalistes et je me suis dis que si un cas identique se dérouroulait dans la vraie vie, la situation déraperait très probablement de la même façon. Pour ne rien gâcher, l’écriture est très fluide et les dialogues très justes. J’espérais une fin ouverte et je l’ai eu, mais maintenant j’espère surtout une belle suite à ce récit court mais intense.

  • Conclusion :

Generation Gone est sans aucun doute un des meilleurs récits super héroïques indépendants avec Huck et Invincible , un indispensable ! Bravo HiComics pour la publication de ce titre.


Thomas.








Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now