Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Invisible Kingdom Tome 1



  • Résumé :

Vess est une jeune « non-un » à peine initiée à la renonciation mais animée par une foi dévorante et un désir de montrer sa valeur. Grix est tout son opposé, pilote de fret pour Lux, elle voyage de planète en planète accompagnée de son équipage. Tout bascule lors d’un inventaire pendant le quel Vess fait une découverte très gênante susceptible de dessiner une cible sur elle et de détruire son univers mais aussi celui de Grix…

  • Critique :

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai découvert Invisible Kingdom lors du FCBD 2020 pendant le quelHiComics proposait de découvrir un chapitre gratuitement. Pour être honnête ça ne m’a pas suffit pour me faire un avis sur le titre, mais suffisant pour aiguiser ma curiosité. Le premier tome étant sorti, j’ai pu me le procurer et enfin en savoir plus.

Dans Invisible Kingdom, nous faisons la rencontre de Vess et Grix, les deux personnages principaux membres de deux fortes entités :

- Lux, une méga corporation pour qui travaille Grix et qui semble tenir en laisse l’ensemble de la population grâce à la magie du consumérisme, d’ailleurs, il est difficile de ne pas faire de parallèle avec Amazon.

- La renonciation qui se présente comme une religion voir même une secte poussant à renoncer à toute ambition matérielle que Vess souhaite rejoindre à tout prix.


Tout se passe relativement bien jusqu’à ce que chacune des deux héroïnes fassent chacune une découverte potentiellement explosive et susceptible de provoquer le Chao.

J’ai bien aimé cette construction du récit avec ces deux protagonistes que tout sépare et que nous suivons tour à tour, donnant beaucoup de rythme tout en évitant la surenchère d’action.

J’ai passé un excellent moment, mais je suis un peu resté sur ma faim, car j’ai la sensation que ce récit s’appréciera plus dans son ensemble que tome par tome.


Au dessin, on retrouve Christian Ward qui propose un style qui ne plaira clairement pas à tout le monde, mais qui, je trouve colle très bien avec ce type de récits.

  • Conclusion :

Ce premier tome d’Invisible Kingdom est une très bonne introduction à la série. Je suis un peu resté sur ma faim mais ça tome bien la suite a l’air très prometteuse.


Thomas.

Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Scénario de qualité

- Univers très riche

- Premier tome très dynamique

- Ambiance graphique


POINTS FAIBLES :

- Tome très introductif

- Le style graphique ne plaira pas à tout le monde




 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now