Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Klaus tome 1

Mis à jour : sept. 6



  • Résumé :

Klaus est un trappeur itinérant qui se rend à Grimsvig pour vendre ses peaux de bêtes.

Il y a bien longtemps qu’il ne s’y étais pas rendu et le village semble avoir bien changé depuis sa dernière visite. A l’époque le village était festif et ses habitant extrêmement accueillants mais un tyran au nom de Magnus a changé tout cela. Les enfants sont privés de jouets et l’ensemble des hommes travaillent jour et nuit dans les mines. Perturbé par cette situation et malmené par les soldats de la cité, Klaus décide de prendre les choses en main. Et si c’était ainsi qu’était née la légende du père Noël ?

  • Critique :

Etant un grand amoureux de Noël, j’ai décidé de ne pas acheter Klaus à sa sortie le 14 Novembre et d’attendre de le découvrir sous le sapin pour le lire en étant dans l’ambiance.

Grant Morrison a pris le parti de transformer la légende du père Noël en aventure fantastique et si j’ai pu lire des avis critiquant cette décision, de mon côté cet aspect m’a particulièrement séduit.

Le côté fantastique transpire dès le début et si on peut craindre une disparition des symboles du père Noël en fait il n’en est rien, bien au contraires. Certains symboles ont d’ailleurs été intégrés de manière particulièrement intelligente comme les couleurs du père Noël. Le rouge et le blanc sont des couleurs instaurées par Coca Cola et dans ce récit ces couleurs trouvent des origines liées à la cité de Grimsvig.

Klaus est un grand gaillard au coeur tendre qui ne supporte pas les injustices et il compte bien s'occuper de Grimsvig avec l'aide de sa magnifique louve d’un blanc immaculé. Klaus a des valeurs très fortes et s’insurge de voir un homme malhonnête priver les enfants du royaume de jouets en les distribuant à son fils impossible à satisfaire.A côté de ça on découvre un récit bien construit et passionnant à découvrir qui nous promène entre féérie, chasse à l’homme et combats haletants !

Ce superbe titre est merveilleusement illustré par les planches de Dan Mora, un bonheur ! Les paysages sont absolument sublimes, mis en valeur par une colorisation aux petits oignons.


  • Conclusion :

Klaus est la lecture idéale en période de fêtes, mais son côté fantastique en fait également une très bonne lecture pour toute l'année. En tout cas c'est mon dernier coup de coeur de l'année 2018 !


Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")


35 vues2 commentaires

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now