L'autre terre Tome 1

Mis à jour : avr. 27


  • Résumé :

L’homme libellule et Dragonfly sont deux versions différentes d’un même super héros.

- Le premier vit sur la Terre Alpha, un monde coloré où les méchants ne le sont pas trop et où il est aimé de tout le monde, même de la Police.

- De son côté, Dragonfly vit sur la terre Oméga, un monde crasseux et sans pitié. C’est une véritable brute crainte de tous et pourchassé par la police.

Tous deux se battent constamment contre leur propre version de « Numéro un », leur pire ennemi, mais les choses vont se corser en plein combat lorsque tout ce petit monde va traverser un étrange miroir et échanger leurs vies et planètes. Il va leur falloir s’adapter à un monde totalement différent du leur…

  • Critique :

J’adore le style super héroïque et j’adore retrouver régulièrement mes titres Marvel favoris mais j’avoue que j’apprécie encore plus le super héroïque indépendant qui parodie, critique ou propose une vision différente du genre. Il n’y a qu’à voir Invincible, Superior, Huck, Jupiter’s Legacy ou même Buzzkill qui osent aller bien plus loin que les titres des Big Two !

Du coup quand j’ai appris la publication de « L’autre terre » en VF je l’ai tout de suite entré dan ma liste d’achats !

Le titre parle donc d’un échange d’univers pour deux versions alternatives d’un même héros, un concept qui, sans être classique pour autant, n’a rien de révolutionnaire. Et pourtant j’ai été emballé dès la cinquième page du comics grâce à une grande qualité d’écriture mais surtout grâce à un univers abouti.

Il arrive souvent qu’on lise un titre de très bonne qualité mais qui ne se transforme pas forcément en coup de coeur à cause d’un délire ou un concept pas assumé totalement. Là on nous propose deux mondes totalement opposés : l’un est hyper coloré, superficiel et à la limite du monde des Bisounours et l’autre est sale, déglingué et dangereux. Mais les deux ont le point commun d’être assumés totalement et ce dans les moindre détails, du coup on y croit à fond et on plonge littéralement dans le récit.

J’ai réussi à m’attacher aux deux super héros alors que leurs visions du boulot de super héros sont totalement différentes et au final j’en suis même venu à me demander si en fait ils n’avaient pas enfin trouvé leur monde idéal et j’ai trouvé ça bon.

Le rythme est excellent, les rebondissements sont très réguliers et le tout est saupoudré de petites touches d’humour venues donner un peu de légèreté au tout, c'est vraiment une très, très agréable lecture.


Graphiquement c’est aussi une très belle réussite avec les superbes planches de Jamal Igle que je ne crois pas avoir déjà croisé sur un titre mais que j'ai déjà hâte de retrouver dans le tome 2.

  • Conclusion :

Delcourt nous propose pour la première fois en France, un titre du nouvel éditeur Ahoy Comics et c’est une excellente entrée en matière. Si vous aimez le genre super héroïque, offrez vous ce comics, vous allez vous éclater !


Thomas.










Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now