Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Mes héros ont toujours été des junkies: amour, drogues et manipulation



- Résumé :

Ellie est dans un centre de désintoxication comme il en existe tant, mais alors que tout les pensionnaires tentent de jouer le jeux pour s’en sortir, elle fait tout l’inverse et va même jusqu’à jouer de ses charmes avec Skip qui tombe dans le « piège » et se retrouve entrainé dans les délires de la jeune femme. La relation devient néfaste pour le jeune homme mais à quel point ?


- Critique :

Je suis un grand fan du travail du duo Brubaker / Phillips qui là, est rejoint par Jacob Phillips le fils de ce dernier qui s’occupe de la colorisation. Je ne suis pas forcément fan de ce qu’il fait pour l’instant mais il en faudra bien plus pour me détourner de ce duo magique !

Comme je le disais je suis un grand fan de l’équipe créative et comme leur travail me manquait et que les séries Criminal et Fatale (l'intégrale arrive en 2021) sont difficile à trouver pour l'instant je me suis jeté sur « Mes héros ont toujours été des junkies » qui est une nouvelle faisant partie de l’univers de Criminal mais qui peut se lire sans connaitre les événements de la série principale.


Dans cette nouvelle, nous suivons donc Ellie, une femme perdue qui a probablement fini par tomber dans la drogue à cause de sa mère. Ellie la voyait se droguer alors qu’elle était toute jeune. Après avoir consommé, elle lui donnait l’impression qu’elle lévitait, remplie de bonheur. Ce n'est donc pas surprenant de la retrouver plus tard dans ce genre d'institution.

Contrairement aux autres patients, la jeune femme n’a absolument pas l’intention de jouer le jeu du personnel de l’établissement dans laquelle elle se trouve et jette son dévolue sur le pauvre Skip dont elle sait d’avance qu’elle détruira la vie. D’ailleurs, tout le long du récit on se demande ce qui peut bien la motiver à agir ainsi et je vous rassure, vous aurez la réponse même si la fin reste extrêmement ouverte par rapport à d'autres points du récit.


Difficile de faire une review sans spoil sur un récit de 80 pages mais sachez que, comme à son habitude Sean Phillips crée des personnages absolument géniaux, remplis de charismes que l’on a envie de suivre encore et encore et j'espère qu'on reverra Ellie et Skip dans le futur parce qu'on en reprendrait encore pour une série complète !

Pour l’instant j’ai aimé tous les titres indés du monsieur et je vais bientôt me pencher sur le cas de « Sale Week-end » dont je vous parlerais forcément.


- Conclusion :

Que vous ayez lu ou non la série Criminal de Ed Brubaker vous pouvez sans souci découvrir « Mes héros ont toujours été des junkies ». Votre moment de lecture sera certes court mais de très haute qualité !


Thomas.

Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").


POINTS FORTS :

- L'écriture de Brubaker

- Des personnages charismatiques

- Une bonne intrigue qui tient jusqu'au bout

- Les planches de Sean Phillips


POINTS FAIBLES :

- Beaucoup trop court (avec Brubaker on en veut toujours plus !)

- La colorisation de Jacob Phillips (fils de Sean Phillips)





 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now