Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

Meyer

Mis à jour : sept. 5



  • Résumé :

Meyer n’est pas un vieux comme les autres. Son séjour en maison de retraite n’est en fait qu’une couverture pour continuer de gérer ses affaires sans éveiller les soupçons en bon vieux brigand qu’il est. Alors qu’il se prépare à prendre la poudre d’escampette pour aller récupérer une cargaison un jeune aide soignant tombe sur lui et chamboule complètement ses plans. Résultat les deux hommes doivent fuir ensemble et se lancer dans une folle aventure dont la conclusion est totalement imprévisible.

  • Critique :

Voici le second volume du tout nouveau label H1 des Humanoïdes Associés et le premier de la collection H1 Originals destinée à publier uniquement des one shot détachés des séries régulières. Ici on nous parle d’une histoire vraie, celle de Meyer un mafieux sur ces vieux jours qui souhaite profiter de son état pour continuer à gérer quelques affaires tranquillement sans faire de vagues en se planquant en maison de retraite. Ce récit parle en fait de Meyer Lansky une des, sinon la figure majeure de la mafia américaine ayant vécu de 1902 à 1983. Il n’est pas question d’un récit historique mais plutôt d’une aventure romancée de ce qu’aurait pu être un de ces derniers coups.

Tout au long du récit le scénariste insiste fortement sur la confession juive de Meyer en utilisant de nombreuses expression. J’ai d’abord trouvé ça trop caricatural mais après avoir lu l’histoire de ce grand bandit je me suis rendu compte que c’était en fait un aspect très important dans sa vie donc point de caricature ici. Les personnages et leur relation tumultueuse sont vraiment très intéressants, les situations dangereuses s'enchaînent pour les deux hommes et si on pourrait être tenté de se dire que ce récit n’est qu’une course poursuite sans fin, il en ressort finalement une sorte de leçon de vie nous invitant à profiter pleinement de notre vie.

La lecture est intéressante et plaisante mais pas toujours facile, la faute à l’absence de marqueurs de temps ou de lieux qui sont susceptibles de perdre le lecteur ponctuellement.

Andrea Mutti nous propose un style aux traits particulièrement fins et réalistes du plus bel effet. J’aime beaucoup ce style et j’espère retrouver l’artiste sur un prochain récit du label.

  • Conclusion :

Meyer est un one shot haletant mettant en lumière une des figures de la mafia américaine. La lecture est très agréable et m’a donné une grande envie de découvrir encore un peu plus ce personnage.


Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")



 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now