• Maéva

Nailbiter Tome 1

Mis à jour : 4 oct. 2018




  • Résumé :

L’agent Nicholas Finch n’est pas ce que l’on appellerait un enfant de coeur. Il est spécialiste en extraction de données pour le renseignement militaire. Une façon polie de signifier que sa spécialité est d’arracher des informations sous la torture. Le jour où son ami Caroll, profiler au FBI l’appelle à la l’aide pour élucider le mystère de Buckaroo, la ville qui a donné naissance à 16 des plus grands serial killers du monde, il se met immédiatement en route. Seulement Caroll disparaît, laissant une traînée de mystères et de morts derrière lui. La seule manière de le retrouver, est de plonger à son tour dans l’histoire macabre de la ville en compagnie de l’un des tristement célèbres « bouchers de Buckaroo » : Nailbiter.

  • Critique :

Imaginez une petite bourgade où chacun des habitants est au mieux un descendant de tueur en série, au pire … un killer en devenir. Bienvenue à Buckaroo ! Mais comment est-il seulement possible que ce pourcentage de meurtriers au mètre carré ne soit que le fruit du hasard ? C’est cette énigme qui attire chaque année nombreux journalistes et flics en recherche du Graal en matière d’investigation.

Nailbiter a été élu par le magazine USA TODAY meilleur comics d’horreur en 2014. Un titre loin d’être volé tant l’horreur se profile de page en page, formant un thriller haletant où le mal se tapit dans chaque coin d’ombre des planches. Si si je vous assure, regardez-bien, soyez attentif et vous ne tarderez pas à découvrir des ombres menaçantes prête à attaquer.

Grande amatrice de thrillers, j’étais à la recherche en me mettant au comics, d’une série capable de me donner autant de frissons qu’un bon Thilliez lu au coin du feu. Et bien avec Nailbiter, je suis servie ! Si vous aimez les enquêtes halletantes, qui ne laissent pas de répit et où le mystère loin de s’éclaircir de pages en pages s’attache au contraire à s’épaissir d’avantage, vous tenez une pépite entre vos mains. Il faut cependant avoir le coeur bien accroché car les dessins sont pour le moins prenant voir anxiogène.

Justement parlons en un peu plus du dessin : un mélange assez « comique » mélangeant des traits presque cartoon à une ambiance à la SE7EN… mais si, vous savez ce thriller avec Morgan Freeman à l’affiche où un serial killer tuait ses victimes en reproduisant leur péchés capitaux. Mélangeant surprenant n’est ce pas ? Mais qui fonctionne très bien.

  • Conclusion :

Allez les amis, soyez un peu avantureux. Peut être est-ce la lecture idéale pour se préparer à Halloween ?

Maéva.

#Nailbitter #Tueurensérie #Enquête #Thriller #Horrifique #GlénatComics #JoshuaWilliamson #MikeHenderson #ImageComics

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now