Nouvelle bannière site test.png
bdfugue728x90.gif

The seven deadly sins : Moins beau que bon

Mis à jour : mars 25



  • Résumé :

Nous sommes en 1867 au Texas, soit 2 ans après la guerre de Sécession et les combats font maintenant rage entre les Comanche et les colons. Pour essayer de calmer la situation, un prêtre libère 6 criminels promis à la peine de mort et leur propose une mission suicide en plein territoire indien. Emmenée par un hors-la-loi au passé extrêmement sanglant, l’équipée va devoir se frayer un chemin entre les hommes du Shérif pour trouver la liberté.


  • Critique :

Bon, une fois n’est pas coutume, je vais commencer par vous parler de la partie graphique parce que c’est l’aspect de ce comics qui fâche un peu. Et non je ne vous dirais pas que j'ai fini par m’y faire et que ça apporte du charme au récit. Non, clairement, là, j'ai trouvé le dessin moche du début à la fin !

Mais du coup, pourquoi j’ai acheté ce comics ? La raison est simple, j’aime les western (surtout se déroulant à cette époque) et il faut bien le dire, ce genre ne court pas les rues, du coup quand j’en vois un, je ne fais pas la fine bouche. Et pour le coup je ne regrette pas une seconde parce que le récit comble bien le souci du dessin.

Ici nous suivons une équipe de véritables pourritures qui vont devoir apprendre à se faire confiance suite à la proposition d’un prêtre. Il faut dire qu’il a su les motiver puisque qu’en plus de la liberté, ils auront droit à un joli pactole qui leur permettra de tailler la route sans se poser de questions.

Bien que ces phénomènes ne soient pas très recommandables on fini par s’attacher à certains d’entre eux grâce à de multiples flash back nous montrant les épreuves qu’ils ont pu vivre et les amener à vivre leur vie en dehors des clous.

Ce qui rend rend les westerns intéressants c’est l’ambiance poisseuse et cette sensation que le danger puisse venir de n’importe où et n’importe quand et cette ambiance est parfaitement bien retranscrite dans les pages de ce comics.


D'ailleurs l'aspect historique est très bien respecté puisque le personnage principal, qui a fait partie d'une compagnie de soldats noires de l'Union lors de la Guerre de Sécession parle de vols et d'actes barbares réalisés par celle ci. Hors cette compagnie a bel et bien existé et a donné une bien mauvaise image aux autres compagnies constituées d'hommes noires.

Cette compagnie est d'ailleurs visible dans le film Glory, un des trop rares films à parler de cet événement. Je vous conseille d'y jeter un oeil, le casting est fou et c'est disponible sur Netflix !


Conclusion :

Même si la partie graphique peut rebuter plus d’un lecteur, j’encourage les amateurs de western de sauter dessus et de se laisser entraîner par le récit qui est de très bonne facture.


Thomas.

Vous pouvez commander les comics Indépendants chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").



POINTS FORTS :

- Scénario bien mené

- Personnage attachants malgré leurs actions

- Fidélité historique appréciable

- Ambiance western parfaitement retranscrite


POINTS FAIBLES :

- Partie graphique très spéciale



Posts récents

Voir tout

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now