Page intro (5).png
bdfugue728x90.gif

The witcher Tome 2 :De chair et de flamme

Mis à jour : sept. 5



  • Résumé :

Alors qu’il est de retour à Novigrad, Geralt se voit confier la mission de protéger la fille d’un notable des assauts répétés d’un donjuan un peu trop entreprenant. Une fois arrivé sur place il se cache dans la chambre de la jeune fille dans l’attente du soupirant qui n’est autre que Jaskier, le troubadour et vieil ami de Geralt. Très rapidement il lui montre sa dernière trouvaille : une caisse magique capable de transporter son contenu n’importe où. Au contact du médaillon du Sorceleur la malle embarque les deux amis très loin, au royaume d’Ophir où une nouvelle aventure les attend.


  • Critique :

Tome 2 de la série principale, « The Witcheur : De chair et de flamme » se lit indépendamment du reste, aucun élément ne le liant au premier volume. Ici Geralt et Jaskier se retrouvent donc littéralement propulsés au royaume d’Ophir où ils seront fais prisonniers et seront finalement chargés par la magicienne, d’enquêter sur d’étranges évènements se déroulant dans le palais.

Le scénario, si il n’est pas transcendant, se montre quand même plutôt divertissant et assez bien ficelé pour que l’issue ne nous saute pas aux yeux trop vite. On est plus proche du comics pour prolonger un peu l'expérience Sorceleur que d’un comics inoubliable ou indispensable mais si vous voulez passer le temps sans prise de tête avec un comics assez dynamique, ce titre est tout à fait recommandé. Malgré ces qualités j’ai eu un peu de mal à vraiment me plonger dedans et c’est entièrement la faute des dialogues. Le fait est que les personnages vivant au royaume d’Ophir ne parlent pas très bien la langue commune et ont tendance à inverser les mots : à petite dose cela convient, mais à grosse dose, pénible cela devient. Je comprends la volonté de faire ressentir la différence de Language mais j’ai trouvé ça un peu pénible à lire à la longue. J’ai quand même réussi à m’y faire au dernier chapitre, comme on dit, mieux vaut tard que jamais.


Graphiquement, le style de Marianna Strychowska est très agréable même si un peu figé à mon goût. Malheureusement certaines pages sont mal imprimées ou mal scannées et sont assez floues.


  • Conclusion :

Ce tome 2 de la série The Witcher n’est pas indispensable mais saura vous divertir un moment si vous avez envie de lire un récit sur le sorceleur.


Thomas.




*Lien affilié (Voir rubrique "Soutenir le blog")

POINTS FORTS :

- Scénario divertissant

- Accessible à tout lecteur, connaisseur ou non

- Style graphique


POINTS FAIBLES :

- Manque d'enjeux

- Dialogues parfois difficiles à suivre ou à supporter

- Certaines impressions de mauvaise qualité




 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

  • https://www.facebook.com/Thomas.LADP.ILB
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now