Tortues Ninja Tome 5



  • Résumé :

Les tortues sont de retour en ville et à nouveau unies. Il faut maintenant préparer le coup d’après contre Shredder et Krang mais tous ne sont pas d’accord quand à la cible à attaquer en premier, et alors que tout semble se mettre parfaitement en place, un nouveau protagoniste fait son apparition.

De son côté Casey doit gérer la relation particulièrement compliquée qu’il entretien avec son père : ce dernier souhaite que son fils rejoigne les rangs de Shredder, ce qui est totalement impensable pour Casey. Le ton monte et le conflit semble inévitable.

  • Critique :

Après un moment de relatif repos à la campagne les tortues sont de retour en ville et comptent bien en finir avec leurs différents ennemis. La première question qui se pose c’est « qui attaquer en premier ? » en effet la menace la plus immédiate n’est peut être pas celle qu’ils pensent. Mais alors que chacun tente de récupérer les armes nécessaires ou de solliciter des alliés, un nouvel ennemi portant le nom de Roi des rats fait son apparition et risque de ne pas les lâcher de si tôt.

Ce tome 5 a un doux parfum de transition entre deux évènements majeurs et nous montre les préparations d’une nouvelle grande bataille ayant pour but de conclure la chute de New York et les enjeux étant importants, les préparatifs doivent l’être tout autant. Si les scènes d’action ne sont pas forcément nombreuses, le tome n’est pas ennuyeux pour autant, notamment grâce à la tension présente. On sent une mobilisation générale et bordel j’ai adoré cette ambiance !

J’en parlais à Maéva après avoir terminé ce cinquième tome : Si au début je suivais la série grâce à la nostalgie des dessins animés de mon enfance, mon intérêt a totalement changé au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue. La série gagne en profondeur et c’est franchement génial. Aujourd’hui je suis ravi de retrouver régulièrement ma petite dose de tortues et j’aurais franchement du mal à m’en passer !

J’ai beaucoup aimé la partie sur Casey et son père qui entretiennent une relation très particulière étant donnée leur appartenance à chacun des camps. L’un et l’autre souhaitent un changement qui semble pourtant bien impossible.

Au dessin on retrouve le génial Mateus Santolouco qui continue de réaliser un travail formidable sur la série.

  • Conclusion :

Si comme moi le début de la série ne vous a pas forcément éclaté outre mesure, je vous encourage fortement à persévérer, vous risquer de changer d’avis sur la série !


Thomas.








0 vue

Indées les bulles

Accueil

Présentation 

Critiques

Articles

Podcast

Conseils lecture

Réseaux :

Twitter

Instagram

Youtube

Tortues Ninja indées les bulles comics
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now